Déjà chamboulé ces dernières années par une explosion du nombre de logements disponibles, le marché de la location saisonnière va indéniablement subir de nouvelles mutations suite à la crise du COVID-19. Si tout n’est pas encore limpide sur les événements des semaines à venir, quelques tendances claires se confirment pour cet été et les années à venir. En voici 5 que l’équipe de Book&Pay a sélectionnées pour vous.

Tendance n°1 : la multidiffusion des annonces va s’imposer pour les locations saisonnières

C’était déjà une tendance forte, elle va se confirmer dès cet été. Les propriétaires de résidences secondaires vont de plus en plus vouloir diffuser leurs annonces sur un maximum de sites de réservation.

L’objectif : être visible sur tous les principales plateformes de réservation nationales et internationales (Aibnb, Abritel, Booking.com, LeBonCoin, Tripadvisor, Expedia,…) afin de maximiser ses chances de remplir son calendrier. Selon différentes études, la diffusion d’une annonce de location sur plusieurs sites permettrait d’augmenter de 25% à 100% le nombre de réservations pour un logement, sans modifier ses prix ou conditions de réservation. Entre baisser leurs tarifs ou améliorer leur visibilité, de nombreux propriétaires feront nécessairement le choix de travailler leur référencement. C’est d’ailleurs généralement une des principales motivations qui amènent des propriétaires à choisir Book&Pay, notre service qui permet de bénéficier des avantages de la multidiffusion sans en subir les contraintes (gestion des paiements et taxes de séjour notamment).

Par ailleurs, sur un plan plus stratégique, la crise du COVID-19 a aussi montré aux propriétaires l’importance de limiter sa dépendance vis-à-vis d’une seule plateforme, qui peut changer toutes les règles du jeu, du jour au lendemain, sans aucune concertation avec ses utilisateurs. Dans le futur, mieux vaudra donc ne pas tout miser sur un seul partenaire mais répartir les risques pour gagner en indépendance.

Enfin, la multidiffusion, c’est un peu un pari de Pascal. L’ancienneté étant l’un des principaux critères de classement des annonces sur les plateformes, les propriétaires qui ne choisissent pas cette voie risquent de voir leurs revenus locatifs fortement baisser dans les prochaines années. Dans le doute, mieux vaut s’y mettre dès maintenant !

Tendance n°2 : les propriétaires vont devoir assouplir leurs conditions de réservation

Toujours dans l’objectif de réussir à capter une partie plus importante de la demande, de nombreux propriétaires vont devoir, dès cet été, assouplir un certain nombre de conditions liées aux réservations de leurs logements ou à leur annulation.

Ainsi, si les durées minimum de séjour vont certainement rester sensiblement les mêmes (généralement 1 semaine minimum pour les vacances d’été), les arrivées en dehors du samedi, déjà pratiquées par 50% des propriétaires, vont se généraliser pour plusieurs raisons :

  • les voyageurs vont chercher à éviter les foules : l’idée de voyager le samedi et de, par exemple, se retrouver sur une aire d’autoroute bondée risque de générer des craintes légitimes et donc la recherche d’alternatives
  • les conciergeries (et sociétés de location de linge) ont de plus en plus besoin de répartir les arrivées pour travailler dans de bonnes conditions, certaines n’acceptent d’ailleurs plus de nouveaux clients sauf si les arrivées ne se font pas le samedi

Aussi, certains voyageurs ont perdu des sommes d’argent importantes avec des annulations de séjours liées à la crise du Covid-19. Ces derniers vont rester méfiants pendant un moment vis-à-vis des conditions d’annulation et les propriétaires vont aussi devoir devenir plus souples sur ce point.

Les conditions les plus strictes ne seront acceptables que pour les logements les plus demandés ; avec un historique fort sur les plateformes (superhosts par exemple) ou une concurrence limitée (logement pour + de 12 personnes, logements avec piscine,…).

Pour aller dans ce sens, Airbnb à tout récemment ajouté un nouveau filtre “Conditions d’annulation flexibles” à sa barre de recherche principale et a proposé, à certains hôtes, la mise en place temporaires de conditions d’annulations plus souples pendant la période de la crise COVID-19.

Tendance n°3 : les contrôles et sanctions vont se renforcer sur la gestion illégale d’annonces Airbnb, Booking, Abritel,…

En France, la gestion d’annonces immobilières est très encadrée, même pour les résidences secondaires. Pour protéger les consommateurs, la loi Hoguet prévoit qu’un professionnel peut réaliser cette mission uniquement s’il a le statut d’agent immobilier ainsi qu’une garantie financière qui lui impose de séparer son compte bancaire des fonds qu’il encaisse pour le compte de ses clients. En pratique, cela signifie qu’un agent immobilier ne peut pas utiliser les loyers de ses clients pour payer ses charges et c’est tant mieux !

Avec la crise du Covid-19, de nombreux propriétaires se sont retrouvés avec des impayés car les gestionnaires n’avaient pas séparés leurs comptes personnels des comptes des propriétaires. Que se passe-t-il quand un gestionnaire utilise les loyers et acomptes des voyageurs pour payer ses charges et qu’un cas de force majeure s’impose à lui ? Il ne peut pas payer ses propriétaires.

Dans le cas où le gestionnaire est agent immobilier et a un compte séquestre, cela ne peut pas arriver car il ne peut pas toucher aux sommes appartenant aux propriétaires (en dehors de ses frais de gestion).

Pour limiter les risques et encore mieux protéger les propriétaires, les contrôles administratifs vont donc se renforcer dans les prochains mois et les sanctions vont devenir exemplaires pour tous les professionnels qui exercent une activité immobilière sans avoir le statut attaché à cette mission. Certains professionnels pensent que la diffusion d’annonces ne rentrent pas pas dans ce cadre. Il est fort à parier que les institutions chargées de ces contrôles ne feront pas la distinction…

Tendance n°4 : les réservations de dernière minute vont devenir la norme (au moins pour cet été)

Même si les propriétaires assouplissent leurs conditions de réservations, l’incertitude est tellement forte à l’heure actuelle que les voyageurs préféreront sans doute attendre le dernier moment pour réserver leur logement cet été.

Déjà, l’été dernier, chez Book&Pay, environ 50% des réservations ont été effectuées par les voyageurs – de 30 jours avant leur date d’arrivée.

Cette année, avec la crise du COVID-19 et en fonction des territoires, il est donc probable que certains logements ne reçoivent que des réservations de dernière minute.

Vous n’aimez pas tout faire à la dernière minute ? Les seules solutions pour tenter de remédier à ce problème sont les suivantes :

  • adopter la multidiffusion pour rendre le logement plus visible, sur + de sites
  • baisser les prix pour améliorer le classement d’un logement sur les plateformes et générer des réservations anticipées grâce à un sentiment de “bonne affaire”
  • adopter les conditions d’annulation les plus souples possibles au risque d’avoir des annulations… de dernière minute

Tendance n°5 : les voyageurs vont être de + en + exigeants

On peut vous l’annoncer avec certitude : les annonces de location mal rédigées, avec une seule photo et aucun détail, c’est de l’histoire ancienne !

Dès cet été, les voyageurs auront le choix entre de nombreux logements et vont donc tout scruter : des prix aux conditions d’annulations en passant par les dispositions particulières prises pour le ménage (dans le cadre de la diffusion du coronavirus) ou la qualité/rapidité des réponses à leurs messages.

Pour répondre à ces attentes, une approche professionnelle de la gestion d’annonces va sans aucun doute devenir de plus en plus indispensable. Des prix justes, des photos professionnelles ou des réponses rapides aux demandes des voyageurs vont devenir des conditions nécessaires pour réussir à bien louer. Dans ce contexte, de nombreux propriétaires préféreront évidemment déléguer ces missions plutôt que de passer leur temps scotchés à leur ordinateur ou à leur téléphone (et on les comprend !).

Vous souhaitez dès à présent vous préparer pour ces changements et savoir pourquoi de nombreux propriétaires/conciergeries choisissent Book&Pay, notre service professionnel de multidiffusion et de gestion des annonces et réservations ? Vous pouvez :

Dans les 3 cas, vous serez mis(e) en relation avec une personne de notre équipe pour discuter de vos attentes et répondre à vos interrogations.

Merci pour votre lecture et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *